fbpx

JOUER, APPRENDRE, TRAVAILLER

Situé au cœur de l’Y-Parc, le projet EXPLORiT relève le défi de l’edutainment, l’amusement éducatif, par la création de cette cité de la science inédite en Suisse romande. Le bâtiment, qui se distingue par
son atrium spectaculaire et ses façades originales, comprend également un centre commercial et un business center.

L’éducation par le jeu. Telle est l’ambition d’EXPLORiT qui ouvrira prochainement ses portes à Yverdon-les-Bains. Le projet naît de l’intuition d’un maître d’ouvrage privé qui exploite déjà divers centres identiques
notamment à Zurich. Le concept est inédit en Suisse romande et promet d’exercer une forte atractivité à l’échelle régionale.

L’objectif annoncé est de développer la compréhension de la technologie et de la science chez les plus jeunes. EXPLORiT est impliqué dans la promotion de la méthode d’apprentissage éducative reconnue STEAM (Science, Technologie, Ingénierie, Arts, Mathématiques) et propose deux mondes d’exposition parallèles qui ne diffèrent que par les groupes d’âge et leurs activités respectives : Kindercity est destiné aux petits et Sciencity est accessible aux enfants âgés de six à douze ans, chaque zone s’adressant par ailleurs à plusieurs générations.

Cinq salles de cinéma sont intégrées au programme. Le premier EXPLORiT Kindercity de Suisse de 6000 m2 a ouvert ses portes à Volketswil le 6 octobre 2004; il accueille environ 25’0000 visiteurs par an.

Le programme immobilier est complété par un centre commercial et une tour de bureaux. Les divers éléments s’articulent autour d’un spectaculaire atrium construit entièrement en bois. Les premières esquisses remontent à 2016 alors que les travaux ont démarré en août 2020. Aujourd’hui, le gros-œuvre est terminé et la phase d’aménagement intérieur commence pour une ouverture au public prévue en fin d’année. Losinger Marazzi SA est en charge des travaux de construction de la structure et de l’enveloppe, tandis que le Maître d’ouvrage coordonne les corps d’état techniques et les aménagements intérieurs.

Retour haut de page